Motivation : comment j’ai réussi à me re bouger!

Salut Mes Squadras,

Voici quelques mois maintenant que je n’ai pas pris le temps d’écrire sur le blog. Un changement de boulot, une absence d’objectifs, et plein d’autres choses de la vie que vous avez sans doute tous et toutes rencontrés ont eu raison de mes motivations. Ma motivation à prendre le temps d’écrire dans un premier temps, remettant la rédaction d’articles à plus tard et ne revenant devant mon ordi que pour le fermer avant d’aller me coucher… exténué que j’étais de mes journées imparfaites.

Car oui, ma motivation à faire du sport et à manger intelligemment est elle aussi en permanence chahutée par des événements quotidiens qui remettent en question tous mes choix et mon envie de construire un Julien meilleur. J’ai pourtant beaucoup de facteurs qui m’aident en permanence:

  • des amis et collègues avec qui j’effectue des défis à distance et avec qui je partage tous mes progrès ou mes galères (c’est en partie grâce à eux que j’ai imaginé l’esprit de QuadrActionMe d’ailleurs!)
  • du temps pour pratiquer du sport et cuisiner sainement (Pas d’enfants, des amis surbookés, ma moitié qui a repris ses études et qui bosse dur ses propres objectifs.)
  • une salle de sport ouverte de 6h à 23h et des bois pas loin de la maison pour faire toutes sortes de parcours de runing
  • internet et des livres sur comment bien pratiquer et bien manger remplis de pleins de conseils (bons ou alors « pas pour moi »- remarquez ici que je reste bienveillants et que j’estime que tous les conseils sont bons à écouter mais pas forcement à appliquer)

Alors pourquoi ma motivation est retombée me demanderez vous ? c’est une excellente question que je n’avais pas pris le temps de me poser et c’est ce qui a été mon premier tort : le déni de dégradation de ma motivation. Maintenant que cette phase plus ou moins longue est passée, voici ce que j’ai identifié comme étant les facteurs de ma baisse de motivation. Vous en reconnaitrez surement:

  • le manque de priorisation et d’organisation : comme il est bon de se laisser porter et d’être oisif … ou de se laisser porter par des excuses telle que « j’ai beaucoup de boulot en ce moment, je ne peux pas » sauf que préparer (ou à minima prévoir)  ses repas à l’avance permets d’éviter les mauvais choix et que prévoir d’aller au sport c’est aussi préparer ses affaires, de les apporter avec soi, et d’aller directement à la salle après le boulot ; crucial pour ne pas grignoter son capital motivation. De même savoir prendre les choses de la vie comme elles viennent est une très grande qualité… sauf qu’entre cet art subtil et la flemmardise il n’y a qu’un pas : programmer et prioriser ce qu’on veut faire de son temps c’est plus efficace.
  • La comparaison aux autres: j’ai dans mon entourage des gens qui atteignent leurs objectifs rapidement alors que moi je suis souvent à la traine ; ça me donne souvent envie d’abandonner ma démarche et me fait me sentir mal.
  • La non fixation d’objectifs : très concrètement on ne prend la route que si on sait où on va… prendre la route sans savoir où aller revient 90% du temps à revenir au point de départ (et ça revient à aller nulle-part pour les 10% qui restent)
  • Faire trop les choses en pilote automatique: chassez le plaisir et il ne reviendra pas au galop. Tout le temps faire les choses parce qu’il faut les faire ne fait qu’accentuer les impressions de « stagnation » et donc d’insatisfaction dans la progression qu’on souhaite avoir, et surtout on les fait sans plaisir ce qui ruine la motivation. (Attention, pas assez de routine peut aussi tuer la motivation : se mettre en mode automatique pour la préparation à l’avance des repas ou de son sac de sport c’est plutôt recommandé.)

Alors comment faire face à ses excuses/pièges du quotidien pour reprendre le chemin de la motivation et réamorcer le cercle vertueux de la gagne? voici ce que je m’applique depuis quelques semaines:

  • Me fixer des objectifs ambitieux mais atteignables en plusieurs phases s’il le faut:
    • Faire en sorte que mon poids commence enfin par un 7
    • Réitérer une Trifecta Spartan race
    • Arriver à être suffisamment à l’aise pour me mettre torse nu en public
  • Arrêter de me comparer aux autres et rester focus sur mes progrès : il faut savoir accepter d’où on part pour commencer à progresser. Tout le monde est différent et ne réagit pas aux méthodes d’entrainement de la même manière. de ce fait il faut comparer que ce qui est comparable le moi d’avant et le moi de maintenant et le moi futur
  • Continuer à me lancer de nouveaux défis:
    • inscription au Crossfit : je sors de ma zone de confort et je crois que cette méthode va me booster dans l’atteinte de mes objectifs
    • un défi 30J/ mois : en ce moment c’est un défi Abdos 30jours on semotive avec les copains et on se dépasse en progressif … tu peux nous suivre sur la Page Facebook @Quadractionme

Prioriser mes activités en fonction de mes objectifs pour dépenser efficacement mon énergie :

le travail c’est important et l’atteinte de mes objectifs encore plus du coup au bureau j’essaye de faire tout ce que j’ai à faire en optimisant un maximum mon temps. C’est au travail qu’on fait souvent les choses parce qu’il faut les faire et cela ne me donne pas plus de satisfaction que ça. De plus, pas d’objectif de carrière en ce moment … du coup pour optimiser le temps il faut rester Focus sur mes objectifs perso sportif et de transformation.

Rester organiser: continuer à préparer mes repas à l’avance pour ne pas sombrer dans la fainéantise du fastfood ou le pièges des plats cuisinés et tout pret souvent blindés de sucres et de gras

Continuer à communiquer avec mes squadras sur Facebook  (@quadractionme) et sur Instagram (@quadractionme) … et sur le blog!  c’est du plaisir toujours et du partage surtout!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *